Autisme et troubles du comportement non autistiques

Publié le par VINCENT - GARAB

Autisme et troubles du comportement non autistiques

Voici une piste de réflexion pour nous, parents.

Petit résumé des recherches des Docteurs Seignalet et Ménat, concernant les facteurs de l'autisme et des troubles du comportement :

- Facteur environnement

- Anomalies intestin grêle

- Consommation blé et lait aggravante (début de la maladie proche de l’introduction des premières farines alimentaires)

- Hyperperméabilité du grêle

- Encrassage des cellules cérébrales…

- Vaccins : Aucun rôle prouvé de façon formelle - Innocuité non prouvée également

- Amélioration sensible dans le mois pour les enfants répondant au régime hypotoxique !

Ce qui semble être le plus difficile pour les parents rencontrés, souvent épuisés, c'est de remettre en question leurs habitudes de vie, d'où, le grand déploiement personnel d'énergie à transmettre des pistes pour une hygiène vitale optimale - Mieux manger, mieux bouger, mieux respirer, mieux s'écouter... Piliers nécessitant une implication personnelle consciente, chaque jour. Piliers semblant anodins, voire obsolètes et pourtant si difficiles à mettre en place pour certains.

Et si nous changions de lunettes ? Et si nous essayons un temps d'appliquer une meilleure hygiène de vie ? Et si, finalement, c'était une des clefs du bien-être de nous-mêmes et de nos enfants ?

Je rencontre parfois de l'incrédulité, de la démission et je soupçonne certains parents de me croire naïve, voire allumée " Ah, ces naturo....!" Oui, mais voilà...je sais de quoi je parle, je suis aussi parent. Libre à vous de tenter l'expérience ou de zapper l'info...

"Comment quelque chose d'aussi simple peut améliorer des troubles aussi graves ?"

"Mon fils digère très bien, je ne crois pas que les intestins aient un quelconque rapport avec son cerveau"

"Je n'ai pas le temps pour ça, et puis, de toute façon il a des compléments alimentaires "...

Et si nous sortions de nos croyances et "vérités" pour expérimenter un programme multimodal à s'approprier chez soi, un peu chaque jour ? N'est-ce pas le premier pas que de se (ré)approprier sa santé dans les gestes du quotidien ?

Qui est responsable de votre santé, vous ou vos thérapeutes? Que voulons-nous transmettre à nos enfants?... le sentiment d'être assisté ou l'expérimentation et la valorisation en tant que partenaire privilégié?

Combien de fois certains amis ne se sont-ils pas franchement étonnés (le large sourire ironique aux lèvres) de voir mon fils : Déjeuner salé, redemander des légumes, goûter à tout, refuser un verre de soda etc...

C'est pas un peu fou non, d'avaler les couleuvres des industriels et de leurs pubs qui nous feraient presque croire qu'une certaine pâte à tartiner brune est ce qu'il faut à nos enfants pour bien démarrer la journée ????? et qu'en tant que bonne mère, vous vous devez de mettre une bonne couche de margarine-gras-trans garantis sur leur tartines pour l'école...??? M'entendez-vous exprimer haut et fort " réveillez le bon sens en vous, m...!" ?

Tout est entre nos mains, et, n'oublions pas que prendre soin de notre enfant, c'est aussi accorder de l'importance à notre propre équilibre personnel et soigner la dynamique familiale. D'où la nécessité d'intégrer des pratiques saines chez soi, et d'accorder aussi sa confiance à une équipe thérapeutique pluridisciplinaire.

Ne rien isoler, partager, expérimenter, sortir de nos peurs et croire en notre force ...celle-là même que réclame notre âme et nos enfants...

Renoncer, c'est refuser d'avancer...et si nous adoptions la méthode KAIZEN (petit pas par petit pas) ?

Alors, vous vous engager à mettre quel petit pas en place, là, tout de suite ?

- Faire boire de l'eau pure à votre enfant en quantité suffisante ? (cof.image du très nécessaire ouvrage "votre corps réclame de l'eau")

- Lui donner des protéines de qualité le matin? (poissons gras, légumineuses, oeuf bio etc...)

- Lui apprendre à respirer en conscience ou à visualiser sa bulle protectrice?

- Lui préparer des repas vivants, en accord avec sa digestion ? (vive les aliments non transformés, biologiques ou de notre potager, les graines germées , la cuisson douce, les couleurs dans l'assiette etc...)

- L'emmener embrasser un arbre et plonger ses mains dans la terre x fois /sem ?

Et vous ? Vous vous engagez à quoi pour vous aujourd'hui ?

Publié dans Hygiène vitale

Commenter cet article